Tu es un grain de sucre, celui qui habite au dessus de la commissure des lèvres après le dessert.
Celui qu'on ignore et qui demeure une bonne surprise sous un coup de langue purement hasardeux .

Mais tu as fondu. Aussi vite que tu étais venu. 
Tu t'es évaporé sous les jupes d'une autre, me laissant avec du sang plein la bouche parce que je me suis mordu.